Les demandes architecturales sont aujourd’hui de plus en plus pointues vis-à-vis des menuiseries avec une demande constante d’amélioration des performances thermiques, acoustiques et mécaniques tout en ayant des profilés de plus en plus fins.
Pour les maitres d’ouvrages, il est donc important d’entretenir ce parc de menuiseries neuves via la mise en place de contrats d’entretien sous peine de voir survenir dès les premières années d’utilisation des fenêtres des difficultés d’ouvertures ou pire, des casses de mécanismes d’ouverture.

Les normes actuelles préconisent une vérification, un réglage et une lubrification des pièces soumises à frottement ainsi que le contrôle des pièces de rotation, de guidage et de fonctionnement au moins une fois par an. Un soin tout particulier doit être apporté à la vérification du serrage de la visserie notamment au niveau des organes de rotation et de la poignée. Pour des usages intensifs tels que dans les magasins ou les bâtiments de bureaux, la fréquence de révision doit être adaptée. Les différentes feuillures et rails accessibles doivent être nettoyés lors de l’opération d’entretien de manière à être bien dégagés et permettre la bonne évacuation des eaux de pluies.

Si ces révisions ne sont pas correctement réalisées, des casses de pièces importantes mettant en jeu la sécurité des personnes (fenêtres qui tombent) peuvent intervenir. Certaines fuites d’eau peuvent également faire leur apparition.
En expertise Dommage Ouvrage, un contrat de maintenance des fenêtres est ainsi demandé afin de s’assurer du bon entretien réalisé. Sans ce document, les assurances ne couvrent pas forcément tous les types d’infiltrations s’il s’avère que les fuites résultent d’un défaut de réglage ou d’entretien des châssis.

Pour plus d’information sur l’entretien des menuiseries, contactez Pierre Rocaboy de l’entreprise SOFRADI : 07 62 37 63 62 / rocaboy@sofradi.fr